Attractivité des territoires, un travail simple

Attractivité des territoires : un travail simple à réaliser pour une efficacité garantie

La capacité d'accueil participe directement à l'attractivité des territoires.

renforcer l’attractivité des territoires.

L'attractivité des territoires ne se décrète pas, elle se construit.

Il n’est pas question ici de faits historiques ou de particularités géographiques même si ces points constituent des avantages importants.
En fait l’attractivité des territoires repose en premier lieu sur leur capacité d’accueil. Le sujet qui nous intéresse est l’évolution des façons de travailler. Donc la capacité d’accueil est le maillage d’espaces de travail offerts par le territoire.

Ce premier point est essentiel. Plus un territoire est accueillant, plus il est attractif. Cependant, une autre condition est nécessaire pour développer l’attractivité des territoires. Il s’agit des moyens utilisés pour accéder à ces espaces et surtout pourvoir les réserver le plus facilement possible.

En réalité, la centralisation de l’offre disponible est une première étape incontournable à réaliser. La seconde étape consiste à faciliter au maximum le processus de réservation d’un espace de travail.

Tous les territoires possèdent un nombre considérable d’espaces de travail vides ou sous-utilisées. En fait, l’enjeu est d’optimiser leur utilisation en les rendant visibles et simple à réserver.

Les nouveaux usages représentent une opportunité sans précédents pour développer l’attractivité des territoires. Travailler à distance en réservant un bureau ou une salle de réunion pour une demi journée sur base10 en est l’illustration concrète.

En conclusion, les études nous enseignent que 5 millions de professionnels recherchent régulièrement des
espaces de travail en France. De plus, ce chiffre augmente avec le développement du travail et de la
formation à distance. Pouvoir accueillir ces professionnels en 3 clics c’est renforcer l’attractivité des territoires.

La dynamique positive d'un territoire est la conséquence de son attractivité

L’attractivité des territoires commence par leur capacité d’accueil.

Attractivité des territoires et dynamique : des phénomènes étroitement liés.

La dynamique d’un territoire est fonction de la qualité et de la quantité des liens entre les acteurs économiques locaux. En fait, la question à se poser est qu’est-ce qui construit et renforce les liens ?

La réponse est très simple. En effet, ce qui construit et renforce les liens est la multiplication des opportunités de contacts et d’échanges.

Donc l’attractivité des territoires illustrée par un maillage important d’espaces de travail favorise une dynamique forte.

Lorsqu’une entreprise prend l’habitude de réserver la salle de réunion d’une association ou d’une mairie, des liens se développent. De plus, connaitre précisément l’activité de ses voisins est un levier de croissance formidable pour le territoire.

En effet, il est fréquent qu’une entreprise sous-traite à une autre qui se trouve éloignée. Cette situation est souvent la conséquence d’une habitude et d’un manque de connaissance du tissu local. En fait, le donneur d’ordres ignore qu’une entreprise du territoire située à quelques kilomètres pourrait assurer la même mission. Ainsi, si cette relation commerciale de proximité se crée sur le territoire, c’est du chiffre d’affaires réalisé localement donc une croissance renforcée.

Pour conclure, il faut transformer les territoires en réseau. C’est à dire, trouver le moyen de maximiser les relations et les échanges entre tous les acteurs économiques. L’attractivité des territoires est donc au coeur de cette stratégie. Les espaces de travail disponibles et inscrits sur base10 deviennent ces tiers lieux qui accélèrent la création des liens et assure leur renforcement.