Clubs d’entreprises, la valeur ajoutée d’une rencontre

Clubs d’entreprises, l’importance des lieux

Clubs d’entreprises, la valeur ajoutée d’une rencontre.

Clubs d’entreprises, la valeur ajoutée d’une rencontre

Ce qui relève de l’intendance est souvent traité avec peu de passion.

En effet, dans la vie des clubs, l’intérêt des rencontres est concentré sur le sujet voire les invités du jour. Quant au lieu, il devra être propre et pratique, accès, parking…

En fait, les clubs d’entreprises ont une valeur ajoutée importante à apporter aux rencontres. Il s’agit du lieu pour réunir l’ensemble des membres. Malheureusement, trop souvent impersonnel, il n’apporte rien.

Participer aux rencontres des clubs d’entreprises est un effort systématique demandé aux membres. En effet, c’est du temps à consacrer, un déplacement spécifique, il faut trouver sans cesse les éléments de motivation. Outre l’aspect convivial qui assure le lien entre les membres, la perspective de découvrir et d’apprendre est un moteur. A cet égard, le choix du lieu prend toute son importance.

Louer une salle de réunion dans un lieu atypique, une entreprise, un grand groupe, une collectivité, une mairie confère une réelle valeur ajoutée. De tels espaces existent sur base10 et peuvent être réservés en 3 clics. Par ailleurs, en plus des sujets à traiter, un temps pourra être réservé à la découverte des lieux ainsi qu’à la rencontre des hôtes.

En complément, les clubs ont besoin de renouveler sans cesse une partie des membres. C’est le cycle normal de la vie d’une telle organisation. Ainsi, chaque rencontre devient une opportunité de recruter de nouveaux membres potentiels. Enfin, pour les clubs d’entreprises, c’est un moyen efficace, simple et peu onéreux d’assurer la promotion.

Quelle est la zone de confort des clubs d’entreprises ?

Le temps de vie professionnelle est compté, il représente même une richesse de moins en moins disponible.

Clubs d’entreprises, la valeur ajoutée d’une rencontre

Les clubs d’entreprises doivent intégrer cette donnée pour s’assurer que l’apport soit suffisant à maintenir durablement la motivation des membres.

La zone de confort est un état dans lequel une organisation rassemble tous les éléments qui assurent son bon fonctionnement et sa longévité.

Les clubs d’entreprises n’échappent pas à cette règle. En effet, ils doivent également définir clairement leur zone de confort en fonction de leur objet et des objectifs.

En réalité, une constante est partagée par l’ensemble des clubs d’entreprises. C’est la capacité à intéresser les membres et à en recruter de nouveaux.

A vrai dire, la bonne gouvernance doit créer une vraie dynamique, un mouvement permanent. En effet, le piège absolu est la routine qui entraine l’ennui et le détachement.

En bref, c’est de stimulation qu’il s’agit. Créer de l’ouverture pour garantir la découverte et tenir en haleine l’ensemble des membres. Cette stratégie adoptée par certains clubs d’entreprises alimente systématiquement une spirale vertueuse. C’est le bouche à oreille.

En effet, chaque membre dont les attentes seront comblées fait la promotion et participe lui aussi au recrutement de nouveaux.
En conclusion, les clubs d’entreprises doivent s’inscrire dans un mouvement perpétuel pour s’éloigner de la routine. La pertinence des sujets et la découverte de nouveaux lieux garantissent une zone de confort durable.