Assemblées Générales - entreprise - travail

Assemblées générales : un nouveau souffle

Les assemblées générales sont des formalités obligatoires qui doivent être tenues chaque année.

Assemblées Générales - base10

En bref, dans un très grand nombre d’entreprises, ce moment se cantonne à la lecture des chiffres de l’exercice écoulé. De plus, le tour de table n’est souvent constitué que des associés.

Finalement, ce qui est imposé ennui. Ensuite, le formalisme des assemblées générales nuit au bénéfice apparent que pourrait représenter un tel évènement.

Toutefois, le formalisme et certaines règles sont nécessaires à observer. Des décisions, des élections, des imputations… sont réalisées. Cette partie peut être concentrée et effectuée en petit comité pour laisser place à un second acte beaucoup plus engageant.

En réalité, il faut capitaliser sur la tenue de l’événement pour :

• Premièrement : valider l’exercice écoulé et en tirer les enseignements.

• Ensuite : exprimer une vision et partager la stratégie

• Enfin : définir les objectifs de manière collective pour engager chacun dans leur réalisation.

En réalité ce moment de partage et de compte rendu est important. Il permet d’avoir un niveau d’informations équilibré entre toutes et tous. En effet, on sait que chacun possède sa lecture propre d’une situation qui peut être éloignée de la réalité. C’est dans ces circonstances qu’il est important de rétablir une vision partagée et sans équivoque.
Finalement, inviter et rassembler c’est considérer chacun des membres de l’équipe. Cette considération et l’importance donnée à l’évènement constituent le socle de l’engagement.

Assemblées générales : rendez-les inoubliables !

Attardons-nous sur la forme car elle est déterminante !

Assemblées Générales - réservation espaces

Sortir du cadre déstabilise, les repères sont perdus, ce qui offre l’avantage de stimuler et mettre en éveil. Cette première vérité indiscutable nous enseigne que les assemblées générales doivent être organisées en dehors du cadre habituel. Les locaux de l’entreprise ne sont pas l’endroit idéal. A ce sujet, des lieux formidables sont à louer sur base10, salle des conseils d’une mairie rurale, amphithéâtre, cité numérique, usine... Autant d’endroits uniques qui participent à la réussite des assemblées générales.

En somme, plus les membres de l’équipe seront éveillés, plus ils seront disponibles et prêts à s’engager. Ensuite, vient la participation. Il est évident que les grands messes n’ont plus de succès. En réalité, il faut que tous les membres puissent prendre la parole, donner un avis, une idée, s’exprimer. Si certains le font bien naturellement, pour la majorité, prendre la parole devant une assemblée est mission impossible !

Dans ce cas, il faudra consacrer un temps de co-construction par groupe de 8 à 10 maximum avec une restitution commune.

Enfin, le dernier temps est celui de la convivialité. C’est précisément à ce moment que les liens vont se créer et se resserrer et pas à un autre. Or, là encore, il faut sortir du cadre. On ne travaille plus, on met de « l’humain ». Dès lors, c’est certainement l’étape la plus importante car à ce moment se crée la dynamique positive du groupe. La joie du moment, la fierté d’en faire partie, le partage, la découverte de l’autre tel qu’il est, scellent durablement l’engagement de chacun à l’équipe.

En conclusion, les assemblées générales sont des évènements à ne manquer sous aucun prétexte. Elles jalonnent, offrent des repères et cultivent la proximité entre les membres, c’est le secret des groupes solides et durables.