Réduire le temps de déplacement en réorganisant le travail et la mobilité

Temps de déplacement, est-il vraiment pris en compte ?

Le temps nécessaire pour faire les choses est une notion très abstraite.

Rares sont ceux qui mesurent le temps qu’ils utilisent. En fait, nous sommes pris dans un flux qui nous ampute très rapidement de notre emprise. Dès lors, la plupart d’entre nous subit cette dynamique. 

Le temps de déplacement professionnel est emblématique de cette incapacité à maitriser ce qui nous entoure. Premièrement, ce temps de déplacement s’impose à nous. Nous nous imposons par la contrainte du déplacement car nous n’avons pas réfléchi à faire autrement. Ensuite, pour nous organiser nous intégrons le temps de déplacement effectif et ajoutons un laps supplémentaire d’imprévu. Enfin, comme l’objectif est le rendez-vous, l’appréciation du temps du retour est toujours négligée. En somme, la comptabilisation du temps de déplacement ne se fait que par moitié. 

Cumulé à l’année, le temps de déplacement représente des périodes considérables prises sur le temps de vie. Or, si chacun de nous en prenait la mesure, il se rendrait compte de la perte de temps de vie effective. Et par conséquent, chercherait un nouveau moyen de faire les choses.

Finalement, l’habitude même si elle rassure reste de mauvaise conseillère. Effectivement, tout changement exige des efforts de prise de conscience et de réorganisation.

En fait, c’est du temps de vie qu’il s’agit, évitons d’en perdre inutilement et restons en maitre. 

Temps de déplacement - perdu
Temps de déplacement - travail à domicile

Par quoi remplacer ces déplacements pour gagner du temps ?

Cette question que se posent de plus en plus de personnes est somme toute : mal formulée.

En réalité, le sujet n’est pas de remplacer mais plutôt d’éviter les déplacements. Tout compte fait, l’ubiquité n’est-elle qu’une utopie qui alimente les phantasmes et certaines fictions ? 

Par ailleurs, le meilleur moyen d’économiser du temps de déplacement : c’est ne pas se déplacer. Or, nous vivons actuellement une époque propice au changement. En effet, la foultitude d’outils digitaux permet sans difficulté le travail à distance. De plus, ce dernier crée un rare consensus entre employeurs et salariés. Effectivement, il est garant de la continuité d’activité pour les premiers et améliore la qualité de vie des seconds. Enfin, son impact positif sur l’environnement est presque de nature à alimenter un cercle vertueux.

En résumé, la solution ne se trouve pas dans le remplacement mais bien le développement de nouveaux usages.

C’est pourquoi base10 offre la possibilité de réserver un bureau, coworking ou salle de réunion en 3 clics. Réserver un bureau à coté de son domicile, c’est aussi aller au travail mais avec un temps de déplacement réduit. En réalité, c’est l’entreprise qui change de représentation en évoluant d’un modèle concentré à l’omniprésence. 

Pour finir, l’ubiquité est bien réelle avec l’évolution des nouveaux usages. En revanche, les femmes et les hommes ne détiennent pas ce don : mais l’entreprise oui. En effet, pouvoir travailler à distance partout en France crée l’omniprésence de chaque entreprise et organisation.